La fin des éponges jetables : Pourquoi vous devez utiliser des éponges – hohonua

Livraison gratuite en France et en Europe dès 30€ d'achat et jusqu'à -50% sur la boutique

La fin des éponges jetables : Pourquoi vous devez utiliser des éponges en luffa

L’éponge n’a été inventée qu’en 1932. Mais dès qu’elle est arrivée sur le marché, elle est devenue incontournable. C’est l’outil de ménage qu’il faut absolument avoir chez soi. Aujourd’hui, il est quasiment impossible de penser au nettoyage sans que ça soit lié à elle. Surtout depuis qu’elle s’est dotée de sa fameuse double face à partir des années 60.

Mais l’éponge n’a malheureusement pas que des avantages. Certes, grattant, absorbant et essuyant à la fois, elle n’a pas son pareil pour nettoyer les vaisselles, le carrelage, etc. Mais ironie du sort, elle est celle qui pollue aussi le plus !

D’où l’intérêt de ne plus utiliser les éponges jetables.

Les inconvénients des éponges classiques

Les éponges classiques présentent deux inconvénients majeurs : elles polluent l’environnement, et elles peuvent coûter chères.

L’impact des éponges jetables sur l’environnement

L’éponge a été conçue pour nettoyer et apporter la propreté. Mais en réalité, de sa fabrication à son utilisation finale, elle a l’effet contraire.

Et pour cause ? Le processus de fabrication de l’éponge est extrêmement polluant. Elle requiert l’utilisation d’une grande quantité de ressources fossiles ou forestières ; et nécessite une quantité considérable d’énergie. Il faut aussi noter que les ressources utilisées sont rarement biodégradables.

Or, pour couronner le tout, l’éponge synthétique, surtout celle faite à partir de mousse polyuréthane est “jetable”. Sa faible capacité de recyclage fait qu’elle met beaucoup de temps à se décomposer. Résultat : elle vient agrandir les rangs des milliards de tonnes de déchets que le monde génère par an.

On pourrait penser que l’éponge d’origine végétale est mieux. Certes, elle est biodégradable. Mais pour la nettoyer, il faut utiliser des produits toxiques, non dégradables et extrêmement polluants également.

Comment arrêter ce fléau ? Utiliser un outil plus respectueux de l’environnement, comme l’éponge écologique en Luffa est un petit geste. Mais cela vous permettra de limiter la pollution due aux éponges classiques à votre échelle.

Les dépenses générées par l’utilisation d’éponges jetables

Une éponge ne coûte pas particulièrement chère. Le prix varie entre 1 € à 7 € environ, en fonction de la marque et des spécificités du produit. Le souci, c’est qu’on ne peut pas l’utiliser longtemps. Soumise à l’humidité et à des frottements réguliers, elle s’use au bout de quelques jours. Il faut donc la remplacer.

Par ailleurs, elle se salit également très vite. L’éponge est en effet un véritable nid à bactéries. Pour éviter la formation et l’accumulation de germes, les experts de la santé recommandent de la changer toutes les semaines.

En d’autres termes, vous devrez acheter au moins 4 éponges par mois, et 48 par an. Au total, vous devrez consacrer un budget assez conséquent de 48 € à 336 € environ pour des éponges jetables chaque année.

Vous imaginez ce que vous pourrez faire avec une telle somme ? En optant pour une éponge naturelle écologique, vous n’aurez plus besoin d’en acheter autant. L’éponge en Luffa est durable et vous permettra de faire des économies.

L’éponge naturelle écologique en Luffa, la meilleure solution

Bien sûr, il existe d’autres alternatives à l’éponge classique que vous pourrez utiliser : les éponges avec mousse, les éponges tawashi, les brosses à vaisselle, etc. Mais si vous tenez absolument à utiliser une éponge, celle faite en Luffa est de loin la plus écologique, et la plus efficace.

Bien sûr, l’éponge synthétique végétale a également moins d’impact écologique. Elle se constitue de cellulose et est donc biodégradable. Mais l’origine de cette dernière n’est pas toujours sûre, et on craindrait même qu’elle provienne de forêts protégées. Par ailleurs, comme dit précédemment, ce type d’éponge doit souvent être traité avec des produits toxiques.

Qu’est-ce que le Luffa ?

Le Luffa ou Loofah est une plante tropicale grimpante originaire d’Asie. Elle est caractérisée par des feuilles lobées, des fleurs jaunes et des fruits dont la forme avoisine le concombre.

Une fois épluché, le fruit de cette plante arbore un aspect rugueux et troué, rappelant les caractéristiques d’une éponge. Il s’avère d’ailleurs être un très bon exfoliant, car il est utilisé comme tel dans de nombreux pays, notamment en Amérique du sud.

Une éponge bonne pour la planète

Le Luffa n’a rien à envier à l’éponge synthétique. It peut remplir facilement le rôle de ce dernier et venir à bout des saletés les plus tenaces. Et ce, que ce soit sur les plats, sur les verres, sur les casseroles ou sur le carrelage de votre salle de bain.

Son plus grand atout : il est totalement naturel. Il n’a pas été fabriqué dans des usines où des ressources et des énergies phénoménales sont utilisées. L’éponge en luffa n’est rien d’autre que le fruit en lui-même, que l’on a épluché et arrangé un peu pour qu’elle prenne la forme d’une véritable éponge.

C’est également une éponge zéro déchet. Elle est particulièrement robuste, et peut être utilisée longtemps. Elle vous permettra donc de faire d’importantes économies. Bien sûr, vous ne pourrez pas l’utiliser indéfiniment. Mais vous n’êtes pas obligé de la jeter. Elle est non seulement biodégradable, elle est aussi compostable.

Et pour couronner le tout, l’éponge naturelle écologique en Luffa est très pratique. Grâce à son aspect rugueux, elle peut être utilisée aussi bien dans la cuisine que dans la salle de bain. Vous pourrez en utiliser une pour la vaisselle, une autre pour les entretiens ménagers et une autre pour votre corps.

Seul petit bémol : il n’y en a pas beaucoup sur le marché. Mais vous pourrez en trouver facilement dans les boutiques spécialisées comme Hōhonua. Vous trouverez également d’autres produits écologiques et zéro déchet à utiliser chez vous sur le site officiel de la boutique : pommeau de douche écologique, coton tige en silicone écologique réutilisable, couvercles réutilisables en silicone alimentaire, emballages alimentaires en cire d’abeille et sans BPA, disques démaquillants réutilisables et lavables en fibre de bambou, etc.